ContactLa rivière Longueur: 115 km Source: Chaulieu. (Saint-Sauveur de Chaulieu/ Saint-Martin de Chaulieu/ Saint-Christophe de Chaulieu). La Vire est formée de deux cours d'eau prenant leur source aux limites des départements de Calvados, de L'Orne et de la Manche à la "Butte brimballe" qui est le point culminant du département de la Manche. Chute: 303 m. Pente faible due à de nombreux méandres. Altitude à Saint-Lô: 25m. Vitesse moyenne du courant: 0,75m/s. Débit: 45m3 (Seine : 520m3). Largeur: Elle varie de 500m à Condé-sur-Vire à 100m à La Chapelle sur Vire. La vallée est assez encaissée en amont: les versants ont une altitude située entre 200m à Pont farcy et 40m. Affluents: La Joigne (rive gauche) et l'Elle (rive droite), et de nombreux petits affluents dont la Dollée et le Torteron à Saint-Lô
©2009 Alexandre Philippe
Animations Concours photos Rando'propres Vélorail de Condé-sur-Vire Virées vertes Randos des Ecluses Fêtes de la Vire Journées de la Randonnée ActualitésLe patrimoine naturel
Accueil Découverte Patrimoine naturel Patrimoine fluvial Patrimoine bati La qualité de l'eauLe paysage De Pont-Farcy à la Meauffe, la Vire possède un relief original de vallée encaissée à méandres et une gamme de paysages diversifiés agréables et préservés. Les différentes essences dans le maillage bocager, les collines, la présence de versants boisés donnent une grande variété aux paysages de la vallée, ainsi que les méandres du cours d'eau, et son « balancement » d'un versant à l'autre. En fond de vallée et sur les versants en pente douce, les prairies dominent avec un paysage bocager. Sur les pentes les plus raides, on a des petits bois de feuillus (une exception : résineux au Mesnil-Raoult) et parfois quelques affleurements rocheux (Roches du Ham). En dehors de quelques bourgs et de l'agglomération de Saint-Lô, les bords de Vire sont peu construits. Les versants n'ont pas fait l'objet d'un « mitage » par des habitations dispersées, comme sur d'autres cours d'eau. Plusieurs points de vue sur la Vallée sont intéressants: - Entre Pont-Farcy et Tessy le long de la D 374 - A Domjean, belle vue sur la Chapelle-sur-Vire depuis le chemin de croix - Panorama des Roches du Ham - A Saint-Romphaire, depuis la D53 vers le Hamel du Jardin - A Saint-Lô, vue depuis la Tour Beaux-Regards (Promenade des remparts) - A Agneaux, panorama depuis le bois de la Falaise - Agneaux : vues depuis les abords du Hameau Le Tailleux. - Rampan : vue depuis les abords de l'Hotel Perrat, vers la Maison Crosnier - Hébécrevon : points de vue depuis les vallons de Rouloux-Godard et de Rajon. (Source : Ghislaine Briault, D.D.E « Vallée de la Vire. Mise en valeur pour le tourisme et les loisirs entre Pont-Farcy et Pont-Hébert »). Mais des points noirs dégradent la qualité des paysages de la vallée: - Lignes à Haute-tension au niveau de l'écluse du Rocreuil - Carrière de La Chapelle-sur-Vire et la route neuve - Sites industriels désaffectés : abattoirs de Saint-Lô, usine Claudel à Pont-Hébert/La Meauffe. - Architecture des microcentrales (cubes de béton). - Toits en tôle dans des hameaux du bord de Vire. - Décharges Paysage bocager Paysage original, fruit de l'action de l'homme depuis des sciècles, le bocage se caractérise par son maillage plus ou moins dense de haies, souvent plantées sur des talus ou "fossés" délimitant prairies, champs cultivés ou vergés. L'aspect général du bosage varie suivant la forme et la taille des mailles, l'importance des talus et des chemins creux, la présence ou non d'arbres de haut jet et la nature des essences présentes.